Café théologique: Richesses de l'église et pauvreté évangélique

le 06/06/2012

Bonjour à tous,

La dernière session du Café théologique de cette année universitaire se tiendra le mercredi 6 juin 2012, de 17h30 à 19h, au café Saint-Saëns, 120 rue du Général Leclerc à Rouen.

Le thème choisi est :

« Richesses de l’Eglise et pauvreté évangélique »

Et le référent sera M. Hubert Charvet, économe diocésain.

Quelle est l’actualité de cette question, que certains considèrent comme un « serpent de mer » ? Il est clair que l’Eglise catholique (pour ne nommer qu’elle), institution temporelle importante aux multiples ramifications dans tous les pays du monde, a forcément des rapports nombreux avec l’argent. Et il est logique que dérapages et malversations existent. Cependant le reproche que lui adressaient naguère ses ennemis semble aujourd’hui moins justifié : l’Eglise a perdu au XIXe siècle la majeure partie de ses états, et au XXe siècle, on peut dire qu’elle s’est détournée du pouvoir temporel qu’elle a historiquement exercé, au profit d’une influence davantage spirituelle.

Cependant ces richesses restent toujours l’objet d’attaques fortes (voyez par exemple les milliards du Vatican), et même si elles restent conscientes du problème (Pourquoi l’Eglise est riche alors qu’elle pourrait donner ces richesses aux pauvres ?), les églises ont encore du mal a faire oublier leur lien complexe avec l’argent. On se souvient par exemple, de l’émoi récent qui secoua la Grèce à propos des protections dont bénéficierait la riche Eglise orthodoxe, alors même que le pays s’enfonçait dans la crise. Et certaines églises évangélistes affichent un rapport décomplexé avec l’argent.

Nous discuterons de ces questions, mais nous tâcherons aussi de nous mettre au clair dans notre rapport avec elles : soupçon, secret, scandale : l’émotivité subjective est sans doute aussi importante que la réalité objective. Enfin, nous pourrons nous interroger sur le terme de pauvreté: doit-il se définir uniquement par rapport à la richesse monétaire? Que nous dit vraiment Jésus à ce propos?

Merci de votre attention,

Pour l’équipe d’animation,

Y. Millou

 

Millou

Acceder aux archives